News

Pic sans nom | Couloir Nord-Ouest (5.4 E3)

Mardi 12 mai 2020

Pic sans nom, couloir Nord-Ouest

Après ces deux mois de confinement, il était temps de retourner en montagne. Peu de retour sur les conditions en montagne, une météo capricieuse avec de la pluie très haut, bref, il fallait aller voir. Flo est plus motivé que jamais et on décide d'aller faire un tour vers le glacier Noir.

Pic sans nom, couloir Nord-Ouest

Départ à 5h 30 du pont du Ban pour rejoindre le Pré de madame Carle et remonter la longue moraine du glacier Noir. On monte dans le brouillard et il n'y a pas eu de regel cette nuit, de mauvais augure pour la suite... Heureusement le ciel se découvre en arrivant au pied du Pic sans nom et tous les géants se dévoilent. Ailefroide, Coup de Sabre ou encore le Pelvoux, des sommets mythiques.

On s'encorde et on met les crampons pour le passage dans les séracs qui donne accès au couloir. Passage plus compliqué que prévu avec beaucoup de glace et certaines parties raides mais courtes. Une fois ce passage franchi, on remonte la grande pente jusqu'au ressaut caractéristique qui marque l'entrée du couloir. Les conditions de neige s'améliorent avec quelques centimètres de neige fraiche.

Pic sans nom, couloir Nord-Ouest

Flo attaque la longueur en glace par un premier mur vertical où les plaquages sont fins. Deuxième petit mur vertical mieux fourni en glace et le voilà au relais. A mon tour, et même en second, ça réveil. Fin des difficultés, il faut maintenant remonter le long couloir jusqu'au sommet. Un petit passage en glace vers la fin, un peu de brassage dans la poudreuse, la descente s'annonce bien.

Pic sans nom, couloir Nord-Ouest

On attaque la descente dans une neige poudreuse, on ne pouvait espérer mieux ! On contourne le petit passage en glace par la droite et ça déroule bien jusqu'au ressaut. Quel plaisir d'enchainer les virages dans une telle ambiance ! On ne s'attendait pas à trouver de la poudreuse étant donné qu'il n'y avait pas eu de regèle sur le glacier.
Une partie en neige en dure juste avant le rappel pimente un peu la descente. Une fois le rappel fait, on retrouve de la bonne neige, quelques centimètres de fraiche qui nous suffisent largement ! Cette grande pente de neige nous amène au pied du couloir du coup de sabre qui semble bien sec.

Pic sans nom, couloir Nord-Ouest

On arrive au passage des séracs, en négociant quelques petits sauts un tout droit pour finir on arrive à passer en ski. De retour sur le glacier Noir sous un soleil de plomb. Les faces Sud n'arrêtent pas de purger. On descend le glacier dans la soupe, pas le plus plaisant mais toujours mieux que le plat pour arriver à la voiture... Fatigués mais heureux, rien de mieux après ces deux mois de confinement.

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :