News

Pic de l’Eychauda | Face Est (5.2 E4)

Samedi 25 janvier 2020

Pic de l'Eychauda, Face Est

J'avais trouvé cet itinéraire parmi les innombrables ouvertures de Hervé Degonon et après un rapide check des conditions jeudi, la face semblait bien remplie. Je contacte Louis qui est motivé pour venir avec moi et nous voilà sur le parking de Monetier ce matin à 9h. Par fainéantise nous avons choisi l'option "remontées mécaniques" pour rejoindre le lac de l'Eychauda.

Pic de l'Eychauda, Face Est

On met les peaux une fois au lac et on attaque la traversée au-dessus de barres. On met les crampons sur la fin car l'accroche n'est pas terrible. On s'engage dans la face par la vire caractéristique et on bute rapidement sur la traversée en mixte. On arrive à passer après quelques pas de mixte et on continue la traversée jusqu'au couloir. La neige est bien froide, il y a même quelques centimètres de neige fraîche.

On remonte le couloir jusqu'à l'étroiture et son premier ressaut. De loin il avait l'air de bien passer mais il y a quelques mètres en glace. Les deux piolets techniques ne sont pas du luxe. On arrive sur le deuxième qui se négocie plus facilement même si les cailloux ne sont pas loin. S'en suit un long brassage jusqu'au sommet, la corniche n'était pas trop grosse et nous sommes sortis au sommet.

Pic de l'Eychauda, Face Est

C'est partie pour la descente, les premiers mètres sont les plus raides on est tout de suite dans l'ambiance. La neige parfois croûtée nous force à être vigilants. Ça s'améliore bien ensuite, on enchaîne les virages dans une poudre froide jusqu'au ressaut. Un peu de dry-ski mais ça passe bien. Le deuxième est un plus délicat, encore du dry-ski sur quelques mètres, heureusement il y a de la glace pour ancrer le piolet.

On arrive sur la grande pente avant la traversée, de nouveau de la grosse poudre, un régal. On fait le point dans la traversée pour voir comment sortir de la face. Trois possibilités, la première est de refaire la traversée en mixte à ski, la deuxième est de faire le rappel comme l'a fait Hervé lors de l'ouverture. La troisième est de remonté une vingtaine de mètres en escalier pour récupérer un étroit couloir de neige qui évite la traversée (voir photo). C'est celle que nous avons choisi et ça nous a permis de skier l'intégralité de la face! Encore de la bonne neige sur les pentes au-dessus du lac.

Pic de l'Eychauda, Face Est

On remet les peaux au lac direction le col des Grangettes pour un retour classique par la Montagnolle. Itinéraire magnifique, peu fréquenté (peut-être une première répétition?) car il n'y avait pas de topo jusqu'à présent (je viens de le faire, si vous avez des remarques n'hésitez pas) qui vaut vraiment le détour!

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :