News

Pic du rif | COP 21 (5.2 E4)

Samedi 4 janvier 2020

Cop 21

Ne sachant pas où aller pour la sortie du lendemain, je regarde les dernières sorties sur Skitour et je vois que le couloir Cop 21 au Dôme de Monetier a été fait aujourd'hui dans de bonnes conditions. Je contacte Flo qui est motivé pour venir avec moi. Même si la météo annonce beaucoup de vent, on décide de tenter le coup en espérant être à l'abris dans le couloir.

Samedi matin 6h 30, on attaque la longue remontée du vallon du grand Tabuc. Arrivés au pied du couloir, le vent se lève. On met les skis sur le sac et on attaque à monter. De nombreux spindrifts descendent du couloir, signe que ça doit souffler fort là-haut... Le couloir se resserre petit à petit, l'ambiance est magnifique. La pente se redresse, la neige a été travaillée par le vent mais reste bonne et il n'y a pas d'accumulation. On aperçoit le sérac au dessus de nous. Arrivés à la traversée, on vérifie que les pentes ne soient pas trop chargées, on n'a pas envie de finir en bas avec les 100 mètres de barres rocheuses qu'il y a dessous...

Cop 21On traverse sous les séracs avant de prendre pied sur le glacier. On est bien accueilli par le vent et ses violentes rafales. On remet les skis pour terminer la monter jusqu'à la pointe des Arcas. On ne traine pas une fois au sommet tellement le vent est fort. Une fois la mission d'enlever les peaux terminée, on commence à descendre. La neige est irrégulière à cause du vent. On descend au pied du glacier pour être plus à l'abris et se préparer pour la partie technique. La pente plonge petit à petit et on commence la traversée. Une forte rafale de vent m'oblige à planter mon bâton et me coucher pour ne pas finir en bas... Ambiance! Le reste de la traversée se fait bien, c'est très expo mais la neige est bonne.



Cop 21

On arrive en haut du couloir. Le haut est raide mais la poudre tassée permet d'enchainer les virages. On ne traine pas vu le sérac qui nous surplombe. C'est un régal dans cette neige froide. Bien content une fois de retour dans le vallon, plus qu'à se laisser glisser jusqu'à la voiture. Bonne matinée et belle découverte, cela faisait quelque temps que je voulais faire ce couloir, c'est chose faite! Le plus incroyable est de l'avoir avec un remplissage exceptionnel pour un début de mois de janvier. Ca promet pour la suite!

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :