News

Meije Orientale

Samedi 12 septembre 2020

Meije Orientale parapente

J'attendais le mois de septembre avec impatience car il est propice aux vols en haute montagne. Je fais un point météo vendredi pour voir les possibilités de vol pour le lendemain. Beau, peu de vent même en altitude, le créneau tant attendu se dessine, plus qu'à choisir où aller. Plusieurs possibilités, Dôme des Ecrins, Pelvoux, ou encore Meije Orientale. Etant donné que je suis seul, il faut éviter les itinéraires qui passent par un glacier. Je choisis rapidement la Meije Orientale pour plusieurs raisons. La montée de 2200 mètres de dénivelés est assez directe et même si le passage sur le glacier n'est pas négligeable, je mise sur la dernière chute de neige importante et le bon regèle annoncé pour éviter les crevasses. Si jamais je ne le sens pas une fois sur place il me reste toujours l'option de redescendre à pied (c'est aussi l'avantage d'avoir un pack voile + sellette qui pèse 2kg).

Meije Orientale parapente

Samedi matin 4h 30, j'attaque la montée vers le refuge de l'aigle. Toute la première partie se fait bien, même de nuit. Je passe la vire Amieux et prends pieds sur le glacier. Comme prévu le regel est très bon et la trace est bien marquée. Je décide de tenter le coup. Le jour se lève, je mets les crampons et commence à remonter le glacier. Je passe devant le refuge, le soleil se lève, les couleurs sont splendides ! Je profite de la vue avant d'attaquer la dernière partie de la montée.

Meije Orientale parapente

Il est 7h 30, j'arrive au décollage qui se situe à la tête des Corridors, juste en dessous du Doigt de Dieu. Je suis un peu en avance sur le timing prévu, ça tombe bien il va y avoir un peu de terrassement à faire pour que la voile tienne dans la neige. Il y a un léger vent de dos, je vais devoir attendre un peu avant de décoller. Heureusement il ne fait pas trop froid et la vue est magnifique.

Le vent s'est calmé, il y a des créneaux sans vent. Je me prépare tranquillement, je vais devoir garder les crampons pour décoller car na neige est dure et la chute n'est pas permise en cas de décollage raté. J'attends un créneau sans vent et je me lance. La voile à un peu de mal à monter, je cours le vite possible et même si je cours plus longtemps que d'habitude j'arrive à décoller à temps. Il devait surement y avoir un très léger vent de dos mais les voiles monosurfaces permettent de décoller dans ces conditions.

Meije Orientale parapente

Décollage réussi, Je peux profiter de la vue sur le glacier et sur la Meije, c'est magique ! Les conditions sont parfaites comme annoncées à la météo, je peux enlever facilement mes crampons en l'air. Je quitte le glacier et voit le chemin de montée défiler sous mes pieds, quel bonheur de descendre en parapente ! Je profite de la vue magnifique sur les sommets alentours avant de me diriger vers l'atterrissage. Le champs pour se poser est immense et je me pose à une vingtaine de mètres de la voiture.


Il est 8h 30, après une demie heure de vol, me voilà de retour sur la terre ferme. Pile à l'heure pour le café ! Sûrement le plus beau vol que j'ai fait et toujours autant impressionné par les possibilités qu'offre le parapente en montagne, c'est un gain de temps et d'énergie considérable, ça promet pour la suite !

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :