News

La Meije | Voie du Z et traversée des arêtes

Samedi 20 juin 2020

La Meije, voie du Z et traversée

Après plus d'un mois à regarder l'évolution des conditions dans la face Nord de la Meije, les orages de la semaine semblent avoir apporté suffisamment de neige pour que le Z soit en bonnes conditions. Pour la traversée des arêtes c'est une autre histoire mais on décide d'aller voir avec Flo.

La Meije, voie du Z et traversée

Départ à 16 heures vendredi pour monter au refuge de l'aigle. Montée efficace, on rejoint rapidement la neige et on ne brasse pas trop. La vire Amieux passe sans problème et nous voilà à 19 heures au refuge. Le repas est rapidement avalé et au lit, le réveil à 2h 30 va piquer.

Il est 3 heures, on sort du refuge direction le Serret du Savon. Avec les -7 degrés le regel est optimal et nous arrivons dans la nuit au pied de la face. La rimaye passe bien au centre et on attaque la première goulotte. Flo se lance en premier, il y a peu de glace, surtout de la neige plaquée sur les rochers mais ça protège bien. Je prends le relais dans la première branche du Z, ça brasse un peu avec toute cette neige mais au moins on n'est pas embêté par la glace.
On arrive au pied de la goulotte pour sortir du Z, Flo repasse devant. Une fois de plus il n'y a pas énormément de glace mais il y a de bonnes fissures pour les piolets, ça déroule. Dernière petite traversée et nous voilà à la brèche du glacier Carré.

La Meije, voie du Z et traversée

Direction le grand Pic de la Meije, on garde les crampons car il y a encore pas mal de neige. Le passage du Cheval Rouge et le Chapeau du Capucin passe bien. On est sur l'arête sommitale à quelques mètres du sommet. Il y a beaucoup de neige ce qui rend la pose de protections difficile. Magnifique vue une fois au sommet, du Vercors au Viso en passant par le Mont Blanc. On ne traine pas, la traversée des arêtes risque d'être plus longue que prévu à cause de la neige.

La Meije, voie du Z et traversée

Le premier rappel pour descendre du grand pic est sous la neige, heureusement Flo arrive à le trouver en cherchant un peu. Belle longueur de mixte pour atteindre la Dent Zsigmondy. Les câbles sortent sur le début de la traversée. Le début de la goulotte pour retrouver l'arête est bien fourni en glace mais la sortie est plus compliquée dans une neige inconsistante. Ça fait chauffer les bras et les mollets !

La Meije, voie du Z et traversée

On retrouve le fil de l'arête, la fatigue commence à se faire sentir. Le rappel pour descendre de la deuxième dent est lui aussi sous la neige. Cette fois impossible de le trouver mais un bon becquet permet de mettre une cordelette. La neige devient plus compacte à partir de la troisième dent ce qui facilite la progression. Les cailloux ne sont pas loin, on reste vigilant. Le brouillard s'installe et rapidement on ne voit plus grand chose. Dernière petite montée pour gravir le Doigt de Dieu, il est 17h 30, bien content d'arriver au sommet !

La course n'est pas fini, il faut maintenant redescendre au refuge puis à la voiture. La première partie se fait en désescalade avant de rejoindre le glacier du Tabuchet par deux rappels. Plus qu'à filer vers le refuge. Petite pause le temps de boire un coup et on attaque la descente vers la voiture. Une fois passé la vire Amieux on enlève les crampons et on profite de l'enneigement encore bon pour glisser le plus bas possible. S'en suit une longue descente sur le chemin pour arriver à 21h 30 à la voiture.
Bien fatigués après cette longue journée en montagne mais surtout heureux d'avoir fait cette si belle course !

La Meije, voie du Z et traversée

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :