News

Barre Noire | Pilier Sud

Samedi 27 juin 2020

Barre Noire, pilier Sud

Suite aux fortes chaleurs après notre sortie à la Meije le week-end dernier, nous avons choisi une course en rocher pour avoir de bonnes conditions. Après un rapide point météo, le départ est fixé à 3 heures du Pré de Madame Carle.

Barre Noire, pilier Sud

Une fois de plus le réveil à 1h 30 n'est pas des plus agréable mais c'est le prix à payer pour faire des courses à la journée. Nous attaquons à marcher comme prévu à 3 heures pour remonter la moraine du glacier Noire. La montée se fait bien, seul petit problème, un gros nuage menaçant (même de nuit) accroché à la Barre. Il commence à pleuvoir lorsqu'on quitte la moraine pour remonter vers le pilier Sud. Gros coup au moral, ce n'est pas du tout ce que la météo avait prévue...

On décide quand même de finir l'approche au cas où ça se découvre. Heureusement il ne pleut pas très fort, pas de quoi mouiller le caillou. On fait le point à 5h 30 une fois l'approche terminée avant d'attaquer la grimpe. Le nuage est toujours aussi menaçant mais il ne pleut plus, c'est décidé on tente le coup !

Barre Noire, pilier Sud

L'attaque se fait par des dalles sur le fil du pilier, il faut être vigilent sur le rocher, certaines prises ont tendance à nous rester dans les mains. La première partie déroule bien en corde tendue jusqu'à arriver à un dièdre fissuré plus raide. Je pars en tête pour cette première longueur, c'est raide mais les prises sont bonnes et ça protège bien. Flo me rejoint et on repart en corde tendue.

Barre Noire, pilier Sud

On arrive à une cheminée raide, cette fois c'est Flo qui s'y colle. Les blocs qui lui servent de prise de pied bougent mais ça suffit pour passer le pas dur. La suite se fait en corde tendue sur des dalles, l'escalade est vraiment belle, dommage que le brouillard s'invite à la fête.

Troisième difficulté, une longueur en V+ avec quelques mètres en 6a. Flo s'engage et vu d'en bas ça n'a pas l'air simple ! Il s'en sort bien et rejoint le relais par une traversée aérienne. A mon tour, et même en second les quelques mètres de 6a en dalle me font bien chauffer les bras !

On se rapporche de la sortie, je repars en tête pour les deux dernières longueurs. La première est une traversée plus compliquée que prévue avant d'arriver à la dernière longueur. On a choisi la sortie directe en 6a, "très raide mais commode" d'après le topo, on verra bien. Quelques pitons en place sur le début, ça aide. J'arrive sur un ressaut presque déversant, les bras commencent sérieusement à chauffer ! Heureusement les prises sont bonnes et il y a moyen de placer des protections.

Barre Noire, pilier Sud

Bien content une fois le ressaut passé, je fais le relais et Flo me rejoint. Une dernière partie en corde tendu sur le fil puis une traversée nous amène au sommet.

Il est 11h, on ne pensait pas arriver si tôt mais comme nous avons fait pas mal de corde tendu ça a bien déroulé. Malheureusement le brouillard nous gâche la vue sur la Barre et le Pelvoux. Il se met même à neiger au moment de commencer la désescalade pour rejoindre le rappel. On retrouve le haut du couloir de Barre Noire après le rappel et on rejoint la voie normale du Dôme des Ecrins pour redescendre. La neige lourde mais une fois dans la trace ça va mieux. Longue descente jusqu'au Pré de madame Carle. De retour à la voiture à 14h, il était temps la fatigue commence à se faire sentir !
Encore une belle journée en montagne et une magnifique course !

Pour ceux qui veulent voir la vidéo de la sortie, c'est par ici :

Barre Noire, pilier Sud